Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges est un territoire vivant, dont l’homme a su très tôt exploiter l’eau, le bois, la pierre et le sous-sol pour développer l’industrie et l’artisanat. Il est également l’héritier d’une histoire mouvementée liée aux conflits mondiaux.

patrimoine bâti- château Hohlandsbourg

L’Alsace est une des régions d’Europe qui compte le plus de châteaux forts. Aujourd’hui en ruine pour la plupart, leurs silhouettes font partie du paysage alsacien le long des Vosges.  Alors qu’au Moyen Âge, les châteaux forts de plaine représentaient près des deux tiers des cinq cents châteaux recensés en Alsace, les châteaux de montagne forment aujourd’hui la quasi-totalité des édifices qui présentent des traces significatives et visibles pour le promeneur. Ouvrage fortifié, le château est un lieu de défense, de pouvoir, un lieu de résidence et parfois un centre administratif. Les châteaux forts se développent en Alsace à la faveur de l’affaiblissement du Saint-Empire Romain Germanique. Ils matérialisent la protection d’un territoire et de ses habitants et concrétisent l’autorité du seigneur. Lieux importants de l’histoire médiévale de la région, ils dominent la plaine, surveillent les vallées, les voies de communication et parfois les abbayes. Construits en pierre dès le XIIe, voire le XIe s. pour certains, mais abandonnés progressivement en raison des guerres et combats locaux, de leur coût d’entretien et de leur inconfort, ils sont encore nombreux à défier le temps sur le versant alsacien des Vosges.

Sur le territoire du Parc, une douzaine de sites sont à découvrir autour de Ribeauvillé, Aubure, Kaysersberg, Katzenthal, Wintzenheim, Husseren-les-Châteaux, Eguisheim, Guebwiller, Thann et Wildenstein Saint Ulrich, Girsberg, Haut Ribeaupierre, Bilstein-Aubure, Kaysersberg, Wineck, Pflixbourg, Hohlandsbourg, Haut-Eguisheim, Hugstein, Freundstein, Engelbourg, Wildenstein.

 

Découvrir les châteaux sur le territoire du Parc