Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges offre une vaste palette de milieux naturels. À lui seul, le massif forestier couvre les deux tiers du territoire. Pour autant, le Parc est riche d’une multitude d’autres milieux. Les hautes chaumes (prairies d’altitude), les tourbières, les cirques glaciaires, les falaises rocheuses, les éboulis, les lacs et autres rivières s’entremêlent dans une rare harmonie.

chaumes

Près de 5000 hectares de landes et de pelouses, connues localement sous le nom de hautes chaumes, couvrent les principaux sommets des Hautes-Vosges. Au-dessus de 1000 mètres, le climat de la grande crête est exceptionnellement rude. Sur les sommets les arbres souffrent sous l’action du vent, de la neige et des brouillards givrants. Ces chaumes n’ont rien de naturelles : des forêts claires couvraient les sommets. Elles ont subi dès la fin du Néolithique (il y a 5000 à 6000 ans), les influences répétées de l’Homme – notamment des défrichements par le feu. De ces sommets déjà dénudés les habitants sédentaires des ont développé une première économie pastorale avec la pratique de la transhumance.  Ces derniers siècles ont été riches en défrichements successifs parfois même sur des versants escarpés. Ces hautes chaumes accueillent : Myrtille, Callune, Pulsatille blanche, Arnica, Pensée des Vosges ou encore Fenouil des Alpes. Ces conditions climatiques et cette relation homme et nature sur plusieurs millénaires offrent des milieux naturels uniques en Europe.