Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges offre une vaste palette de milieux naturels. À lui seul, le massif forestier couvre les deux tiers du territoire. Pour autant, le Parc est riche d’une multitude d’autres milieux. Les hautes chaumes (prairies d’altitude), les tourbières, les cirques glaciaires, les falaises rocheuses, les éboulis, les lacs et autres rivières s’entremêlent dans une rare harmonie.

rocher_PNRBV_IC.JPG

Les falaises et parois abruptes des versants alsaciens forment un contraste saisissant avec les sommets arrondis.  Elles doivent leur existence aux failles d’effondrement du fossé rhénan à l’ère tertiaire. Les glaciations de l’ère quaternaire ont ensuite imprimé leur marque en sculptant des cirques glaciaires et en renforçant parfois la verticalité des versants. De rudes conditions de vie et le maintien tardif de manteaux neigeux n’ont guère favorisé le développement des arbres. Avec les tourbières, les communautés végétales de ces ravins constituent les joyaux botaniques et de biodiversité d’altitude car de nombreuses espèces y trouvèrent refuge. Grand corbeau, faucon pèlerin mettent à profit ces falaises plus ou moins boisées pour leur tranquillité. Depuis peu, le hibou grand duc est de retour dans les Hautes-Vosges après plusieurs dizaines d’années d’absence. Le chamois introduit dans les années 1950, y apprécie également les prairies à hautes herbes des pentes les plus raides.