Ce joyau offre une étonnante diversité de milieux naturels liée au relief, aux variations géologiques mais surtout aux conditions climatiques. Ses milieux sont exceptionnels : landes, pelouses des hautes chaumes, hêtraies et tourbières d'altitude, forêts subnaturelles (proches d'un état nature qui évoluent sans intervention de l'homme), érablières sur éboulis, formations primaires des hauts de cirques glaciaires.

paysages5

Pas moins de 67 espèces de plantes et 19 espèces d’animaux vertébrés sont considérées comme très rares à rarissimes, à l’instar du Grand Tétras, espèce symbole des forêts sauvages. Hêtres et sapins dominent sur les versants boisés. Plus bas, le climat permet le développement du chêne et du hêtre. Ces joyaux aux milieux fragiles reconnus au niveau européen bénéficient de protections réglementaires : 5 Réserves Naturelles Nationales dont 4 sont gérées ou cogérées par le Parc des Ballons des Vosges, 3 Réserves Naturelles Régionales ont également été créées. La plupart des sommets des Hautes-Vosges portent des noms à consonances germaniques qui rappellent une ancienne colonisation des crêtes par des pasteurs et des marcaires alsaciens et lorrains venus sous l’impulsion des Ducs avec leurs troupeaux sur les immenses territoires possédés par les abbayes alsaciennes de Munster et de Murbach. (en savoir plus). Amorcé dés le XIXème et renforcé dans les années 1970, l’agriculture de montagne souffrent d’un exode massif. Les marcaires complètent alors leurs revenus grâce au développement de la randonnée sous l’impulsion du Club vosgien dés 1870. Dans ce massif, les routes permettent un accès facile aux sommets. Le concept de la ferme-auberge apparaît et cette nouvelle activité relance l’activité pastorale. Recherchées et appréciées pour ses paysages et sa quiétude, les Hautes-Vosges sont très fréquentées.

La route des crêtes, route historique construite pendant le 1er conflit mondial est devenue aujourd’hui une route touristique qui permet d’accéder avec une grande facilité à ce patrimoine naturel et à ces paysages emblématiques. Pour le Parc des Ballons des Vosges, il s’agit donc de concilier sur les Hautes-Vosges l’accueil des visiteurs et la préservation des patrimoines.