Longeant la plaine du Rhin, le piémont Est du massif est constitué de collines favorables à la vigne dont le développement est à l’origine de la richesse architecturale des villages le long de la « route du vin ».
La culture de la vigne, introduite en Alsace par les Romains, fut développée par les moines à partir du 9ème siècle. Dès le 13ème siècle, les villages vignerons sont fortifiés protégés par de puissantes familles nobles.

vignoble hunawihr village

Protégé par les Hautes-Vosges, le piémont alsacien bénéficie d’un microclimat exceptionnellement chaud et sec. Ici, sur des sols calcaires, landes et pelouses ont une allure de garrigues méditerranéennes ou de steppes orientales.  Ces pelouses arides doivent leurs origines à l’homme qui défricha la chênaie pubescente et valorisa dés le VIIème siècle les collines sous-vosgiennes. Ces milieux originaux ont perdu leur vocation pastorale et sont maintenant confrontés à l’expansion de la vigne alsacienne. Une gestion conservatoire permet aujourd’hui le maintien et la restauration de milieux de vies pour de nombreuses espèces comme le lézard vert, le bruant zizi et une très grande diversité d orchidées ou l’anémone pulsatille.