Un des objectifs des Réserve Naturelles vise notamment à approfondir les connaissances sur les écosystèmes et leurs fonctionnements. Si les vertébrés sont bien connus, il reste encore de nombreux champs d’investigations…

Tout le monde sait maintenant que les baleines, géantes des mers, se nourrissent de plancton, éléments microscopiques mais indispensables de la chaine alimentaire. Il en est de même dans les écosystèmes aquatiques tels que les tourbières et les mares forestières qui ont fait l’objet d’une étude en 2019. Celle-ci a visé la recherche spécifique de rotifères, cladocères et copépodes, constitutifs du zooplancton. Sur les tourbières de Machais et de l’Etang noir, ce ne sont pas moins de 53 espèces qui ont été identifiées. Ce travail a été confié par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, gestionnaires des Réserves naturelles, à un prestataire du réseau des Réserves Naturelles de France qui possède l’expertise en la matière. Les prélèvements effectués sous la glace, au printemps et en été ont permis de révéler la présence d’une dizaine d’espèces spécifiques des eaux acides des tourbières. La présence et l’abondance d’autres espèces, plus généralistes, pourraient témoigner de la perturbation des écosystèmes par la présence de poissons ou d’un enrichissement de l’eau.                                                   

 

 

<< Retour au grand projet : Réseau des Réserves Naturelles

Contacts

Alix Greuzat-Badré
Conservatrice de la Réserve naturelle de la tourbière de Machais

a.badre@parc-ballons-vosges.fr

Partenaires

Association « les amis de la Réserve Naturelle du lac de Remoray »