Biosurveillance de l’environnement par les lichens

Dans les Réserves Naturelles Nationales de la Tourbière de Machais et du Massif du Grand Ventron.
Partant du constat que les lichens sont encore peu connus localement, un inventaire visant à améliorer les connaissances sur ce groupe dans les Réserves Naturelles Nationales du Massif du Grand Ventron et de la Tourbière de Machais, gérées par le Parc, a été initié en juin 2013.

Les lichens étant des bioindicateurs reconnus, cet inventaire a pu être couplé à une étude de la qualité de l’air dans les deux Réserves Naturelles et les vallées avoisinantes : Thur et Moselotte. 25 stations ont ainsi été inventoriées sur les communes de : La Bresse, Cornimont, Ventron, Fellering, Kruth et Wildenstein et ont permis de découvrir environ 300 espèces différentes de lichens, dont certaines sont très rares voire menacées. Des espèces indicatrices de pollution azotée, de changement climatique et de vieilles forêts ont également été relevées.

Toutes ces nouvelles données seront prises en compte par le gestionnaire de ces Réserves Naturelles pour adapter ses actions en faveur de la conservation des milieux et des espèces.

 

 

 

<< Retour au grand projet : Réseau des Réserves Naturelles

Liens ressources

Contact

Lucile Demaret, technicienne Réserves Naturelles à Wildenstein
l.demaret@parc-ballons-vosges.fr 
03 89 82 22 10

Partenaires

Ce travail a été mené en partenariat, avec Air Lorraine, structure de surveillance de la qualité de l’air, et des spécialistes du Pfalzmuseum de Bad Dürkheim (Allemagne).

 

logo Air lorraineRNTMLogos HORIZONTALRNMGVLogo_CPIElogo Pfalzmuseum