Situé à 620 mètres d'altitude, à la frontière montagneuse entre Alsace et Lorraine, le belvédère naturel où se dresse le château du Hohlandsbourg est un site stratégique occupé dès l'âge du Bronze (environ 1300 à 750 av. JC) et convoité de tout temps.

 Il offre une vue unique à 360° sur la Plaine d’Alsace et la Forêt Noire. Bien avant la construction du château fort médiéval, l’homme a occupé dès l’âge du bronze (1300 av. JC jusqu’à 750 avt JC), sur une surface de 400 m sur 200 m, ce sommet bien situé et ravitaillé naturellement en eau par une source dite “Lisenbrunnen“.

Le château du Hohlandsbourg a été édifié en 1279, sur ordre de Rodolphe de Habsbourg, pour veiller sur la ville impériale de Colmar ainsi que les frontières ouest de l’Autriche Antérieure. De cette période date le château supérieur, également appelé « Château-Haut ». ll est progressivement modernisé aux 14ème et 15ème siècles par les comtes de Lupfen, puis au 16ème siècle par Lazare de Schwendi, homme de guerre et conseiller impérial de Maximilien II, qui le rachète en 1563 et le dote du bastion nord pour l’adapter à la défense par l’artillerie. Le château a été démantelé lors de la guerre de Trente Ans : les Suédois s’en emparent en 1633, puis la garnison française qui leur succède fait sauter en 1637 le château supérieur (dit « Château-Haut»).

Classé dès 1840 au titre des Monuments Historiques, le château s’est dégradé lentement malgré les travaux entrepris au cours des années 1970, sous l’impulsion de Monsieur Denni, Président de l’Association pour la Restauration des Châteaux du canton de Wintzenheim, qui s’est attachée, spontanément et bénévolement, à endiguer les dégradations du château. L’ampleur et l’urgence de ces travaux dépasse parfois les moyens des associations. C’est pourquoi en 1979, le Conseil Général a mis en place une politique d’ «intervention urgentes sur les châteaux ».

Cette action a été confirmée par la deuxième charte culturelle régionale associant les aides des départements à celles du Conseil Régional d’Alsace. Tout en maintenant et amplifiant son action menée au titre des interventions urgentes le Département du Haut-Rhin a souhaité mener à bien deux opérations exemplaires de consolidation-restauration de châteaux. Son choix s’est porté sur le Hohlandsbourg et le Morimont. Un important programme de restauration est lancé en 1986.

Créé à cet effet en 1987, le Syndicat Mixte pour l’Aménagement du château du Hohlandsbourg regroupe actuellement la Région Alsace, le Département du Haut-Rhin et les communes de Wintzenheim, Wettolsheim, Eguisheim et Husseren-lès-Châteaux. La Région Alsace ainsi que le Département du Haut-Rhin participent aux dépenses d’Investissement et de Fonctionnement, tandis que les 4 communes ne participent qu’au Fonctionnement. Ce vaste programme de restauration a abouti à la création d’un projet culturel et touristique qui propose également de nombreuses manifestations artistiques et des ateliers pendant les vacances scolaires.