Cols vosgiens : des sites privilégiés pour l’observation des oiseaux migrateurs

Vendredi 30 octobre 2020

Les oiseaux migrateurs empruntent majoritairement la vallée rhénane lors de leurs déplacements. Certains passent toutefois par les Vosges et privilégient alors les cols. La migration d’automne, entre juillet et novembre, est la plus spectaculaire, avec souvent un pic en octobre… Les passereaux constituent l’essentiel des oiseaux migrateurs observés, au niveau des cols vosgiens, notamment les pinsons des arbres, pinsons du Nord, tarins des aulnes, grosbecs cassenoyaux ou encore pigeons ramiers.

Les meilleures conditions pour l’observation sont réunies lorsque les oiseaux rencontrent un vent contraire soutenu et que le plafond nuageux se situe à peine au-dessus des crêtes. Les migrateurs sont alors obligés de descendre au ras des chaumes.

LES OISEAUX, ÇA COMPTE !

Des comptages sont réalisés chaque année sur plusieurs cols vosgiens par la LPO Alsace(Ligue pour la Protection des Oiseaux), qui s’appuie sur des dizaines de bénévoles.

www.lpo.fr