Lise Lecocq, plasticienne

Thème : « la place de chacun »

La commune de Lachapelle-sous-Chaux (700 habitants) souhaite que l’espace public devienne un réel lieu de rencontre et d’échange entre les habitants afin de chacun trouve sa place dans la vie du village.

La résidence

Invitation Nous les vivantsChoisie pour sa démarche artistique, Lise est invitée par la commune à venir habiter et créer dans le village sur ce thème pendant deux mois.
Octobre 2013 : accompagnée d’un collectif d’habitants, Lise aborde la thématique en menant des actions : journée troc, journée du sourire, dîner loterie… qui favorisent les échanges dans le village. Elle va à la rencontre des habitants, lors d’événements associatifs, à domicile, organise l’atelier du jeudi, travaille également avec les enfants de l‘école et les enseignants. Entre avril et mai 2014, Lise élabore des scénarii d’actions à mener, plus symboliques : des actions simples festives faisant référence à la convivialité perdue et à l’entraide… Des actions qui ressemblent à des rituels. Elle lance un appel à participation à tous les chapelottis, et plus largement aux personnes dans la région pour des créations vidéos et sonores. Elle les invite à s’exprimer, s’enregistrer, manifester, danser, chanter sur « la place de chacun ».

Création « Nous les vivants »

Lise Lecoq
Lise Lecoq

La création que propose Lise est un événement qui offre un nouveau temps de rencontre, une nouvelle occasion de fête et livre le fruit des différents travaux et réalisations entrepris avec les habitants.

  • « Dispositif de jovialité », vidéo danse 5 minutes
  • « Le sens commun » : manifestation individuelle collective dans les rues de La Chapelle vidéo 3 minutes
  • « Machine à convivialité », rituel itinérant. La performance a donné lieux à une vidéo.
    Des personnes viennent sacrifier des objets domestiques «superflus » en les recyclant sous une autre forme, qu’on considèrera plus fonctionnelle. L’objectif est de soulever la question de la surproduction de marchandises ; il est imagé par une action relevant du repentir. Le projet a d’abord une forme de réflexion de vie sur les préoccupations humaines du moment, en temps réel et en action. Il fait référence à la convivialité paysanne d’antan, les acteurs se soutiennent dans leurs expériences individuelles qui effectuées à l’unisson deviennent une tâche commune.
  • Bande sonore « La place de chacun » réalisée à partir du recueil de témoignages des habitants (8min)
  • « Le trésor de la commune » un musée portatif, structure en bois portative sur roulettes qui présente des cartes, photos, lettres, objets souvenir donnés par les habitants…
  • Baptême de la « place de chacun »

Les créations sont en ligne :

http://liselecocq.com/category/travaux/

Liens ressources

Diaporama Lachapelle sous Chaux